Notre histoire

Du Jardin du Cheminot à Jardinot…

C’est en 1942 que « Le Jardin du Cheminot » voit le jour, association créée dans le cadre des œuvres sociales de la SNCF, elle s’est construite en suivant la culture populaire à savoir la culture cheminote. La convivialité, la simplicité, le sens de la camaraderie et du partage sont placés au cœur de nos projets.

Janvier 2022 - Janvier 2023 : Le projet ``Promotion du biocontrôle auprès des jardiniers amateurs`` a débuté au mois de janvier 2022

Soutenu financièrement par l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et piloté par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES), il s’inscrit dans le cadre du plan national ECOPHYTO 2+ publié en novembre 2018.

Des tests de produits de biocontrôle sont menés dans 10 centres de jardins.

Février 2020 - Juillet 2022 ``Jardiner éco-responsable 2``

Septembre 2018 - septembre 2019 : ``Jardiner éco-responsable 1``

Projets “promotion des méthodes alternatives de jardinage, de l’utilisation des produits de biocontrôle et du désherbage sans herbicide”.

12 animations sont mises en place dans 10 centres de jardins de l’association, dans le cadre du plan ECOPHYTO II publié en 2015.

2017 : lancement de la charte du jardinage éco-responsable

Nous continuons notre action pour un jardinage respectueux de la nature et la protection de l’environnement.

2013 - 2016 : Projet ``Jardinot d’or``

Promotion des pratiques alternatives aux pesticides par la certification des centres de jardins familiaux.

3 phases : Jardinot de bronze, Jardinot d’argent, Jardinot d’or lancées dans le cadre du plan Ecophyto 1 publié en 2008.

2010 : L’association signe l'accord cadre du 24 avril 2010 avec les ministères de l’environnement et de l’agriculture

L’accord est relatif à la réduction de l’utilisation des pesticides par les jardiniers amateurs.

2008 : “la charte du jardinage raisonné” est lancée

Une charte qui s’applique à tous nos jardins.

2005 - 2007 : ouverture de l’association à toute personne éprise du jardinage

2005-2007 : ouverture de l’association à toute personne éprise du jardinage

Nous souhaitions partager avec plus de monde notre amour commun pour la nature et le respect de l’environnement. En 2007 : “Jardinot, Le jardin du Cheminot” devient “Jardinot, Cultivons l’avenir’’.

1996 : changement de nom du magazine

Pour l’édition n°293 de mai-juin 1996, le magazine “Le Jardin du Cheminot” est nommé “La Vie du Jardin et des Jardiniers”.

1994 : mécanisation du centre de répartition

A l’origine, les fournitures étaient acheminées en vrac au niveau du comité local (engrais, pommes de terre, etc.). Les correspondants locaux avaient alors un très gros travail de répartition et d’encaissement à effectuer.  Puis les produits et semences ont été acheminés en sachets de taille adaptée au besoin du jardinier amateur. La gamme s’est alors étoffée. L’informatique a simplifié la répartition et la mécanisation a permis de répartir individuellement des colis contenant, par saisons, l’ensemble des produits commandés par chaque  adhérent.

1985 : diffusion de la première vidéo réalisée par Le jardin du cheminot

1981: un tournant pour l’association

Les années 80 voient l’essor des jardineries et des rayons jardinage des grandes surfaces généralistes qui concurrencent notre association. C’est aussi la mort des petites graineteries traditionnelles. A partir de ce moment le nombre d’adhérents va décroître.

1978 : orientation vers le jardinage raisonné

Suite à une polémique sur le jardinage biologique dont un premier article est paru en 1974, le Jardin du cheminot s’oriente vers le jardinage raisonné.

1963 : création du premier centre de jardins de fin de semaine

Il est situé à Eragny-sur-Oise et propose aux adhérents une parcelle individuelle dotée d’un coin potager et d’un coin en pelouse pour se relaxer loin de la fureur de la ville. La parcelle est dotée d’un bungalow. Les espaces communs proposent l’eau courante et les sanitaires.

Dans les années 60, le magazine présente dans ses pages des comparatifs de matériels motorisés et les premiers pulvérisateurs grand public.

1950 : création du premier centre de jardins familiaux

A Epinay-sur-Seine, un premier centre de jardins constitué de 13 parcelles individuelles et d’un verger commun pour la pratique des cours de taille voit le jour.

1946 : parution du magazine au niveau national

1945 : essor de l'association

Les timides initiatives pendant la période d’occupation se développent sur tout le territoire. L’apiculture familiale et en ruchers collectifs est plébiscitée face aux restrictions de sucre. Des ruchers-écoles sont créés. De nombreuses actions de solidarité, loteries, concours, expositions permettent de récolter des fonds répartis aux plus nécessiteux. Jusqu’en 1948, les Français souffriront des restrictions. Le jardinage est encouragé.

1942 : création du “Jardin du Cheminot” avec à sa présidence Louis Lezer.

Ses buts sont de développer et vulgariser l’art du jardinage, d’assurer le bien-être de ses sociétaires, de regrouper les cheminots quelque soit leur condition sociale, de centraliser les achats de semences pour bénéficier des meilleurs prix, de récompenser les jardiniers entretenant les plus belles parcelles. Sont siège est installé au 3, square La Bruyère à Paris. Un centre de répartition des fourniture se situe au 95, rue de Maubeuge. A la même époque, pour économiser l’énergie, des centres collectifs de conserves familiales proposent de stériliser et de déshydrater la production des adhérents. Ils perdureront jusqu’en 1971.

1912 - 1942 : les racines de l'association

Sur une suggestion de M. Aubert, Henri Beauchamps, fondateur de la Société antialcoolique des ouvriers des chemins de fer (future Santé de la famille), incite les ouvriers à cultiver un potager pour s’éloigner du «cabaret», le bistrot. Les compagnies ferroviaires sont propriétaires de nombreux terrains non occupés et confient alors leur entretien aux ouvriers jardiniers. Le 28 novembre 1929, une section agricole « Le jardin du cheminot » est créée au sein de la Société antialcoolique des agents des chemins de fer français, prémices à la création le 07 novembre 1931 du Jardin du cheminot qui devient indépendante de la Santé de la famille le 11 septembre 1942.

Congrès des Jardins du Cheminot 1957

Remise des prix lors du congrès du Jardin du Cheminot en 1973

Congrès du Jardin du Cheminot de 1977